-53%
Le deal à ne pas rater :
GACHI Batterie Externe 26800mAh
24.94 € 52.99 €
Voir le deal

A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire...

Aller en bas

A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Empty A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire...

Message  Sorane le Mar 29 Mar - 16:19

Ma soeur bienaimée,

Il y a des sujets dont il n'est guère plaisant de discuter au coin du feu le soir ou lors de réunions familiales.
Donc je t'écris ce petit mot pour t'avertir que j'ai enfin pris le temps de vous mettre à l'abri toi, Circelia et notre famille s'il m'arrivait le pire.. ou le meilleur... à savoir rejoindre notre Créateur.

Tu trouveras donc ci-joint mon testament. J'ai fait parvenir les 3 autres exemplaires aux personnes concernées, il ne reste donc plus que toi.

J'espère qu'il ne servira que le plus tard possible !

Avec toute mon affection,

A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Signat11
A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Sceaup10

Moi, Sorane de Voiturienvenir, Vicomtesse de Couches, Baronne de Brandon et Dame de Lavau, prend ma plume d'une main leste et assurée, en ce dix-neuvième jour du mois de mars de l'an 1459, au château de Couches, afin de coucher sur vélin mes dernières volontés.

Je nomme comme exécuteurs du présent testament : Son Altesse Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg et Messire Theudbald de Malhuys. Ils ont toute ma confiance en plus de mon amitié.

Lorsque mon âme, seule véritable richesse d'une vie, aura le privilège de rejoindre notre Créateur, je souhaite que tous mes biens matériels, domaines et titres reviennent à ma soeur bienaimée, Yrysbleue de Voiturienvenir, dame de Saint Gervais. Elle deviendra ainsi baronne de Couches et de Brandon.
Je sais qu'elle n'oubliera pas qu'un domaine ne doit sa valeur qu'aux hommes et femmes qui y vivent et qu'elle gouvernera avec sagesse et tempérance.

Cependant, ma robe préférée, la verte telle une jeune pomme, réalisée avec grand talent par mon amie Breiz, reviendra à Lison de Volvent- Franchimont, dame de Morey, comme un dernier cadeau, gage de mon amitié.
Le coffret de correspondance en bois précieux qui m'a rendu tant de service reviendra à Son Altesse Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg, également comme marque de mon amitié.

Et pour les remercier de leur engagement, de leur loyauté et de leur amitié, je souhaite que les vassaux que j'ai choisis ne perdent ni leur titre, ni leur foyer et qu'ils fassent don à ma soeur de leur fidélité. Aussi, Lison de Volvent et sa famille conserveront la Seigneurie de Morey, tant que le Très-haut lui prêtera vie.
Il en sera de même pour Gauvain, fils de Breiz Edwinson, mon petit chevalier, à qui le domaine de Dracy les Couches est réservé.

J'ai par ailleurs pour projet d'octroyer fief à Ladyphoenix du Moutier. S'il m'advenait de quitter cette vie avant d'avoir réalisé cet octroi, je demande humblement à ma soeur d'y veiller et d'en faire sa vassale, dans les deux mois suivant ma disparition. Je ne pense pas qu'elle puisse le regretter tant elle y gagnera une vassale de qualité.
Et dans le cas où elle serait déjà ma vassale qu'elle conserve le domaine que je lui aurais octroyé.

Mon seul regret, s'il est possible de conserver des regrets au-delà de cette vie, sera de laisser mon petit trésor, ma joie, le cadeau que la vie m'a fait, ma fille, Circelia.
Au moment de mon grand voyage, le temps sera venu de dévoiler la vérité à son sujet.
Un des seuls mensonges que j'ai jamais proféré fut d'annoncer que Circelia est une enfant trouvée, abandonnée sur ma route et que je me suis contentée de la recueillir et de l'élever. Circelia est pourtant bien ma fille, née de ma chair, fruit d'un moment d'égarement, le seul. J'ai préféré le mensonge à la vérité afin de la préserver.

Mon voeu est que ma fille soit confiée à ma soeur et mon amie Lison de Volvent, qu'elles veillent ensemble à son éducation et qu'elles prennent soin d'elle. Circelia, est ce que la vie m'a offert de plus merveilleux. Je ne doute pas qu'Yrysbleue et Lison sauront lui apporter tout l'amour et le bonheur que je me serais efforcée de lui donner et qu'elles n'oublieront pas de lui rappeler à quel point je l'aime.

Le père de Circelia est resté dans l'ignorance de sa naissance et de son lien avec elle. Si le courage de l'informer m'a manqué de mon vivant, j'aimerais qu'il apprenne qu'il est son père, sans rien exiger de sa part en échange. Mon seul rêve serait qu'il lui prodigue un peu de la tendresse et de l'amour qui emplissent son coeur, mais cela ne peut se commander. Le père de Circelia est Sa Grâce Vaxilart de la Mirandole, Duc de Saint Fargeau. Je joins à ce testament un message personnel à son intention où je lui révèle les circonstances de la naissance de Circelia. Il aura ensuite le droit d'exiger le secret sur sa paternité auprès de tous, y compris de notre fille. Le choix lui appartiendra de lever ou non le secret sur sa naissance.

Au moment de rendre au Très-Haut cette vie qu'il m'a offerte, j'espère avoir su en rester digne et que l'adversité n'aura pas su me détourner de moi-même, ni des vertus que je défendais.

Je souhaite être enterrée au plus vite afin que mon enveloppe charnelle, vidée de son essence, retourne au plus vite à la terre, sa place. Le faste n'est pas invité, la simplicité aura seule le droit d'accompagner ma dépouille.

Un exemplaire de ce présent testament est envoyé à ma soeur, Yrysbleue de Voiturienvenir, un autre à Mnémosyne pour enregistrement et archivage au sein de l'herauderie et un exemplaire pour chaque exécuteurs testamentaires.

Fait à Couches, le dix-neuvième jour du mois de mars de l'an 1459. En pleine possession de mes facultés et de ma raison, j'y appose mon scel afin d'authentifier ce document comme mon testament.

A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Signat11
A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Sceauv10

Un pli scellé est enroulé à l'intérieur du testament et le destinataire a été noté d'une fine et élégante écriture : à l'attention du Duc de Saint Fargeau, Vaxilart de la Mirandole.

Et lorsque le destinataire brisera le sceau et lira le contenu du pli, il y découvrira cette simple confession.


Mon cher et tendre Vaxou,

Maintenant que mon âme est libérée et en route pour le grand voyage vers notre créateur, il m'est enfin possible de faire fi des usages protocolaires et d'user d'une tendre familiarité à votre égard. Tendre à l'image de ce souvenir que je chéris, une seule nuit, seulement une, hélas ! Une nuit mais qui a eu la plus merveilleuse des conclusions, qui m'a offert le plus magique des cadeaux, une fille, notre fille : ma Circélia.

Une parenthèse hors du temps, où le hasard nous a réuni dans une taverne de Sémur, un soir pluvieux ! Et l'alcool nous a rapproché, nous libérant des barrières de la morale pour ne plus suivre que nos envies. Enfin, je reconnais volontiers avoir profité de votre ivresse bien plus avancée que la mienne ; je vous ai aidé à rejoindre une chambre, la mienne, et je n'ai pas eu le coeur de vous laisser tout seul. N'ayant jamais eu jusque lors l'opportunité ou l'envie de goûter à ces plaisirs sensuels tant encensés pourtant, cette nuit-là, alors que vous étiez à ma merci, je n'ai pu résister à cet appel. La tentation fut trop forte. Surtout que de tous les hommes que j'ai côtoyés, bien peu ont su m'inspirer autant d'amitié, de respect, de confiance et de tendresse que vous.

Il faut croire que cet écart de conduite l'a été sous de bons auspices, en tout cas, il ne m'a pas valu la réprobation du Très-haut, puisqu'il m'a offert le plus incommensurable des trésors, ma petite merveille, la nôtre.

Me pardonnerez-vous ma faiblesse cette nuit-là ? Mon silence ensuite ? J'ai préféré prétendre que j'avais recueilli et adopté, le fruit de mon insouciance, pour la préserver, mais aussi pour ne pas vous imposer une situation que vous n'aviez pas voulu.
Cela n'a pas changé ! Avec cette confession, je n'attends rien de vous, mais c'est un secret qui m'a pesé. Vaxou, nous avons eu une fille, un petit ange, plein de vie.

Je la confie à ma soeur et à mon amie Lison, qui l'élèveront avec autant d'amour que je l'aurais fait. Elle ne manquera de rien et recevra la meilleure éducation.
Je n'ose toutefois espérer que peut-être vous accepterez de lui accorder une petite place dans votre coeur et que vous prendrez une place dans sa vie.
Mais vous pouvez également exiger que le secret soit maintenu et que jamais, personne, pas même notre fille, sache qui est son père. Très peu sont au courant et vous pouvez compter sur leur discrétion : ma soeur, Lison, mes deux exécuteurs testamentaires et le héraut qui enregistrera mon testament.

Je vous souhaite une vie longue, belle, magique comme le fut notre nuit et comme l'est notre fille.

Avec toute mon affection,

A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Signat11






_________________
A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Essaiu
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... Empty Re: A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire...

Message  yrysbleue le Lun 25 Avr - 22:21

l'estomac noué Yrys prit la plume, et si elle écrivait ça c'est qu'elles étaient seules avec Circilia Voiturienvenir désormais.

A Bourgogne,
A Phylogène,

Bonjour,

C’est avec grande peine que je m'habitues au départ de ma bienaimée sœur, celle-ci a rejoint le Très-Haut pour la paix de son âme.
Il y a quelques temps, elle m'avait transmis une copie de son testament, et je sais ainsi qu'elle vous a désigné comme ses exécuteurs testamentaires.
Bien que cette démarche ne me soit guère aisée, je me dois au nom de la mémoire de ma sœur de faire respecter ses dernières volontés.
Je vous demande donc vos disponibilités pour que lecture de son testament soit faite, et l’endroit qui vous convient le mieux pour le faire, sachant que je peux mettre à disposition le salon de la demeure familiale, et convier les personnes qui doivent être présentes à cette lecture(*).

Que le Très-Haut vous garde.

Yrysbleue de Virloinval Voiturienvenir

_________________
A ma soeur, parce qu'il faut bien le faire... 8407391miss
yrysbleue
yrysbleue

Messages : 177
Date d'inscription : 30/06/2010
Localisation : Autun

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum