-40%
Le deal à ne pas rater :
Casque sans fil Bluetooth Bose QuietComfort 35 II
229 € 379 €
Voir le deal

levée de ban

Aller en bas

levée de ban Empty levée de ban

Message  yrysbleue le Sam 16 Mar - 12:40

courriers reçus

Le ban est levé !


De Nous, Antonio Licors, Duc de Bourgogne,

A tous ceux qui la présente déclaration liront ou se feront lire,
A nos bien-aimés vassaux,
Aux fidèles et loyaux bourguignons,
Salutations.

Nous avons promis la Paix, et la Paix viendra.
Cependant, la Bourgogne se trouve aujourd'hui menacée à nouveau par des armées étrangères. Si notre suzerain le Roy de France a mobilisé bon nombre d'armées, d'hommes et de femmes pour protéger la Bourgogne, c'est aujourd'hui aux bourguignons et notamment aux nobles bourguignons de défendre leur Duché.

Ainsi, c'est la raison pour laquelle Nous levons le ban dès ce jour.
Nous demandons à nos vassaux de se mobiliser, de répondre à leur devoir d'aide armée, de prendre contact avec Nous ou avec notre Capitaine, le seigneur Lunkos.
Si certains de nos vassaux sont dans l'impossibilité de répondre par les armes, il leur est possible après justification de faire envoyer des soldats, ou de répondre par un apport matériel en fournissant des denrées utiles.

Nous laissons à nos vassaux un délai de cinq jours à compter de ce jour pour prendre connaissance de cette levée du ban et pour nous répondre.

La Bourgogne est menacée, puisse la Noblesse bourguignonne montrer sa valeur et sa force !

Faict le quatorzième jour de mars de l'an de grâce MCDLXI, en le palais des Ducs de Bourgogne,
Rédigé, signé et scellé par, le souverain des terres de Bourgogne, sa Grasce Antonio Licors, Duc de Bourgogne.



Ce 14e de mars 1461, depuis la Chapelle Saint Antoine de Paris,

Aux nobles et éminents membres du ban de Bourgogne,

En complément à l'annonce du duc de Bourgogne que vous trouverez ci-joint, voici quelques compléments d'ordre héraldique.
Il est à noter que l'annonce ducale reste légale et que la présente ne fait qu'apporter les précisions nécessaires.

Des règles héraldiques concernées

En synthèse :
Tout noble est tenu de répondre à la sollicitation de son suzerain, en vertu de la promesse d'auxilium prêtée sous peine de destitution.

Le noble ainsi appelé :
- peut lui-même rejoindre les forces armées sous bannière ducale
- ou, s'il ne le peut, proposer spontanément d'envoyer un membre de son propre ban pour que celui-ci rejoigne lui-même lesdites forces armées
- ou, s'il ne le peut, proposer spontanément de verser une compensation en nature ou en espèces.

- Il n’y a nulle obligation pour le Régnant de fournir le premier armement.
- Le Héraut constate qui est présent, qui est en retraite, qui est absent, enregistre les demandes de destitution et compte les jours entre levée et fin de ban.
- Durant 40 jours, le noble est nourri. Au dela de ce délai, le duc s'engage à assurer sa subsistance.
- Durant la durée du service d’Ost, le noble intègre celui-ci et est tenu d’obéir aux ordres


Du signalement de sa participation

Tout noble concerné par la présente annonce devra obligatoirement répondre par missive à Saint Jean[IG:Perrinne] afin de faire connaître précisément ses intentions :
Cette demande vaut également pour les nobles déjà mobilisés.

Il est capital de répondre pour la bonne tenue des registres et la comptabilisation du service.


Du ralliement, date et lieux

Les nobles déjà mobilisés en armée continuent à suivre les directives transmises.

Les nobles non présents dans une armée ducale doivent rejoindre Dijon pour le 19 mars au plus tard et se signaler au seigneur Lunkos [IG : Lunkos], capitaine de l'Ost.

Cette prise de contact ne dispensant pas de la missive à faire parvenir au héraut référent.

De la compensation pécuniaire

Pour les nobles choisissant de payer pour contribuer à la mobilisation, la compensation est la suivante :
- 6 pains et 3 maïs par semaine de levée à laquelle ils ne participent pas
- ou l'équivalent en numéraire, soit 49 écus par semaine
la préférence allant aux vivres.

Pour régler cette compensation, ils doivent prendre contact avec le vicomte Niall de Rivien, bailli [IG : Niall] ou à défaut au Commissaire au Commerce, Miss [IG : Miss.]

De la subsistance

Le duché s'engage sur une subsitance de 1 pain et 1 maïs par jour si besoin pour ce dernier.




Pour la marche de Bourgogne,
Perrinne de Gisors-Breuil,
en tant que "Saint Jean", Marechal d'Armes

réponse

Au Duc de bourgogne Antonio Licors,

A Perrinne de Gisors-Breuil,
dit : "Saint Jean", Marechal d'Armes

en ce jour du 16 Mars 1461

Nous Yrysbleue de Virloinval Voiturienvenir,

Ne vivant plus en bourgogne mais consciente de mes devoirs envers elle, et notre suzerain.

Propose de payer, notre absence en nature ou l’équivalent numéraire

Soit :
6 pains et 3 maïs par semaine où
49 écus par semaine de levée de ban

Mon vassal Falam seigneur de Saint-Jean-de-Trézy étant en retranchement ne pourra rejoindre vos rangs.

Nous laisserons selon votre choix, notre participation à Mauléon en Béarn, vous pourrez le récupéré en contactant le Vicomte Varden actuellement administrateur du bourg.

levée de ban Yris3

Baronne de Couches et de brandon

levée de ban 295326sceauyrysbleuejaune

_________________
levée de ban 8407391miss
yrysbleue
yrysbleue

Messages : 177
Date d'inscription : 30/06/2010
Localisation : Autun

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum