-22%
Le deal à ne pas rater :
Clavier Gaming mécanique Razer Blackwidow Elite
119.99 € 152.95 €
Voir le deal

O les jolis futurs vassaux !

Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Mer 26 Mai - 20:51

Un coursier vient déposer à l'hérauderie une missive destinée au héraut de Bourgogne.

Au Héraut de Bourgogne, Messire Theudbald, Seigneur d'Irancy,

Je vous souhaite la bonne journée,

Et, comme promis, je vous confirme que moi, Sorane de Voiturienvenir, Vicomtesse de Couches, Dame de Lavau, sous le regard du Très-Haut et de Saint Lazare, je souhaite octroyer deux fiefs.

Que l'admirable et vertueuse Monseigneur Aliénor de la Combe aux Loups, dicte Poupounet, reçoive les terres de Saint-Gervais, fief du domaine de Couches.

Que la dévouée et aimée Breiz Edwinson (Breiz24) reçoive les terres de Dracy les Couches, fief du domaine de Couches, en mémoire de feu Pi et pour son fils, Gauvain, mon petit chevalier au grand courage.

Avec toute mon amitié et mes remerciements,

Fait au Château de Couches, le vingt-huitième jour du mois d'avril de l'an 1458.

Sorane de Voiturienvenir
Vicomtesse de Couches et Dame de Lavau

O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Img-031844idx35
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Mer 26 Mai - 20:54

O les jolis futurs vassaux ! Blason11

A sa Grâce Béatrice de Castelmaure, Duchesse du Nivernais et de Bolchen, Comtesse du Lauragais, Vicomtesse de Chastellux et de Baudricourt, Baronne de Chablis et de Laignes,

Votre Grâce,

Par l'intermédiaire de cette lettre, je souhaites vous entretenir d'une requête peu ordinaire.
Je désire prendre comme vassal, votre intendant Guillaume Théodore Umondel de Virloinval, Seigneur de Saint-Laurent-du-Buisson.

Toutefois, comme il est actuellement votre intendant, je suis bien consciente que mon souhait est un peu spécial et qu'il peut vous occasionner des désagréments. Je ne souhaites pas vous priver d'un intendant indispensable, et vous mettre dans une situation difficile, surtout que vous êtes éloignée désormais pour veiller au mieux à son remplacement.
J'ai bien conscience aussi que vous pourriez avoir des projets identiques envers votre intendant.

Aussi, je vous demande simplement votre autorisation. Bien évidemment, je suis prête à vous aider de mon mieux pour pallier aux désagréments éventuels d'un changement d'intendant le cas échéant. Il vous suffira de me donner vos directives.
En cas de désaccord de votre part, je comprendrai parfaitement et je respecterai votre décision, sans mettre en œuvre mon souhait.

Je profite aussi de cet échange pour prendre de vos nouvelles. Je souhaite de tout coeur que vous et votre futur héritier vous vous portiez comme un charme et que votre grossesse se déroule au mieux.
En tout cas tous mes voeux de santé et de bonheur vous accompagnent, vous et votre héritier.

Je vous remercie du temps précieux que vous allez accorder à ma requête. Je suis à votre disposition pour en discuter plus longuement si jamais.

Que le Très-Haut vous garde !

Avec toute mon amitié,

Rédigée et scellée au Château de Couches, le vingtième jour du mois de mai de l'an 1458.

Sorane de Voiturienvenir
Vicomtesse de Couches et Dame de Lavau
O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Img-031815jxuae
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Mer 26 Mai - 20:56

Beatritz a écrit:Le courrier, c'est connu, met du temps à parvenir à qui l'attend. Ce matin-là, de bonne heure, un messager se présenta à la Vicomtesse de Couches, sollicitant de lui remettre en main propre le pli suivant, qu'il avait porté de longs jours durant depuis Bolchen :

De nous, Béatrice de Castelmaure, Souveraine de Bolchen, Duchesse du Nivernais, Comtesse du Lauragais, Vicomtesse de Chastellux et Baudricourt, Baronne de Chablis et Laignes,

À vous, Sorane de Voiturienvenir, Vicomtesse de Couches,

Salut.

Notre étonnement face à votre missive n'a d'égal que notre joie de recevoir quelques nouvelles de Bourgogne. Si nous déplorons n'en avoir pas davantage de notre intendant et de l'état de nos terres, sinon par votre voix, nous ne doutons assurément pas que par ses soins, elles se trouvent bien entretenues. N'étant pas en mesure de rentrer en Bourgogne avant encore bien longtemps, il nous chagrinerait de perdre un Intendant. S'il souhaitait le rester en dépit de son ennoblissement, nous en serions ravie ; car nous vous donnons notre bénédiction pour un tel projet. En revanche, si cette nouvelle situation l'amenait à rendre sa charge au sein de notre mesnie, il nous faudrait trouver un autre intendant, et s'il vous est loisible d'en trouver un pour nous qui soit bourguignon et de grande droiture morale, cela nous serait un poids en moins.

Notre grossesse arrivera sous peu à son terme, et c'est non sans angoisse que nous appréhendons ce moment ; il se peut, comme toute femme face à la délivrance, que nous n'en réchappions pas. Notre premier regret alors sera, c'est certain, de n'avoir pas revu, une dernière fois, la Bourgogne.

Qu'Aristote vous garde,

Béatrice de Castelmaure
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Mer 26 Mai - 22:45

Un mois venait presque de s'écouler et Sorane se décida à réécrire au Héraut. Sa demande précédente devait être complétée et hélas modifiée, un terrible événement lui ayant arraché une de ses futures vassales et une grande amie, prématurément.

Elle n'avait pu se résoudre à rédiger ce nouveau courrier plus tôt, tant la perte de son amie était encore trop douloureuse et difficile à accepter.
Ce soir, elle trouva le courage nécessaire.


Au Héraut de Bourgogne, Messire Theudbald, Seigneur d'Irancy,

Je vous souhaite une excellente journée,

Il y a un tout petit peu moins d'un mois, je vous avais fait parvenir mes souhaits à propos des personnes qui avaient su gagner ma confiance, qui me semblaient méritantes et que je souhaitais avoir à mes côtés en tant que vassaux.

Hélas, l'une de ses personnes, une amie chère, Monseigneur Aliénor de la Combe aux Loups, est aujourd'hui disparue, elle a rejoint notre créateur.

C'est donc le coeur bien lourd que je souhaite modifier et compléter ma demande. Je souhaite toujours octroyer deux fiefs :

Que la dévouée et aimée Breiz Edwinson (Breiz24) reçoive les terres de Dracy les Couches, fief du domaine de Couches, en mémoire de feu Pi et pour son fils, Gauvain, mon petit chevalier au grand courage.

Que le fier et loyal Guillaume Théodore Umondel de Virloinval reçoive les terres de Saint-Jean-de-Trézy, fief du domaine de Couches.

Avec toute mon amitié et mes remerciements,

Fait au Château de Couches, le vingt-sixième jour du mois d'avril de l'an 1458.

Sorane de Voiturienvenir
Vicomtesse de Couches et Dame de Lavau
O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Img-031844idx35

Dès le lendemain matin, elle confia la lettre à un coursier.
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Ven 16 Juil - 23:12

Theudbald a écrit:
    A Dame Sorane
    Vicomtesse de Couches et Dame de Lavau

    Salutation.

    Par la présente missive que mon chevaucheur d'armes vous aura remise, vous fais réponse concernant vos déclarations d'octroi.

    Sachez doncque les suivantes choses.
    Primement, ni ne validerai, ni ne contresignerai l'anoblissement de Breiz. Cette décision fut prise après consultation du Collège Héraldique de France et agréée par Montjoye.
    Secondement, ferai recherches adfin de présenter blason et bannière de soie pour le fief de Saint-Jean-de-Trézy que vous octroierez au sieur de Virloinval.
    Et enfin, attends de vous date et lieu de cérémonie, à votre convenance. Je ferai le déplacement adfin de pouvoir vous assurer la reconnaissance royale des serments échangés. Si ma personne ne vous convenait point, ce que je comprendrais aisément, sachez que Berry est d'ores et déjà volontaire pour me remplacer.

    Recevez mes respects.

    Escripte et scellee par mes soins, hui le dix-septiesme jour de juin de l'an de grasce mil quatre cent cinquante-huit, en le Palais des Ducs de Bourgogne.

    O les jolis futurs vassaux ! Theudbaldmalhuys3
    O les jolis futurs vassaux ! Img004212bcrms1
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Ven 16 Juil - 23:13

Alex Marque se présenta dans l'aile de l'hérauderie au Château de Dijon. Il annonça l'objet de sa venue aux gardes à l'entrée :

"Un pli urgent pour le Héraut ! J'ai ordre de le remettre en main propre."

Il était nerveux et se balançait d'une jambe sur l'autre en patientant... La patronne l'avait convoqué tôt ce matin, le tirant même du lit et il avait de suite constaté qu'elle n'était pas de meilleure humeur. Elle lui avait donné des directives très précises... et notamment de ne pas quitter les lieux sans avoir reçu réponse et satisfaction à sa demande... qu'il devrait se mettre au service du Héraut pour copier les minutes d'un jugement, enfin pour ce qu'il avait compris de ses explications. Elle avait même ajouté que s'il revenait au Château sans réponse, il serait mis au pilori et recevrait la bastonnade. Et cela, c'était une première, jamais encore la patronne n'avait fait preuve d'autant de menace ou de sévérité...
Du coup, il était paniqué... il avait bien compris que sa mission était importante et il avait peur d'échouer, surtout que dans le fond, cela ne dépendait pas de lui... Alors bon recevoir des coups à cause des manques d'un autre !... En tout cas, patienter, cela il savait faire.

Lorsque le héraut se présenta, il lui tendit le vélin scellé sur lequel était écrit :

Au Héraut de Bourgogne, Messire Theudbald, Seigneur d'Irancy,

Salut,

Nous sommes fort aise d'avoir enfin reçu réponse deux mois après notre demande, aviez-vous donc besoin de tant de temps pour nous donner une réponse qui nous semblait évidente depuis le début, connaissant votre animosité envers Dame Breiz.

Sachez évidemment que cette réponse ne nous sied guère et qu'à ce titre, nous souhaitons connaître les recours qui sont les nôtres face à une décision qui bride notre souveraineté sur nos terres et qui a pourtant été prise sans même que nous ne soyons consultée, ce que nous estimons pour le moins insultant.
Quel marque de respect envers la noblesse bourguignonne, que de contester ses choix en matière de vassaux, sans même lui donner l'occasion de s'exprimer et de défendre ses choix !
Vous remettez en cause notre jugement, ce qui est loin d'être anodin.

Pour justifier ce délai injustifiable de réponse, vous aviez avancé la recherche d'une impartialité... qui au final n'est que surfaite dans cette décision. En effet, quel jugement rendu peut être crédible quand seulement un parti a été entendu ? A l'évidence, vos confrères ne pouvaient que se résoudre à suivre votre avis vu qu'ils ne connaissent ni Dame Breiz, ni nous-même et qu'aucun effort n'a été fait pour que nos voix soient entendues.

D'ailleurs à ce titre et nous estimons que c'est notre droit le plus minime, nous souhaitons recevoir copie, dans les plus brefs délais, des minutes des débats jusqu'à la prise de décision finale. En effet, nous ne sommes même pas certaine de la question à laquelle vos confrères ont été invités à répondre, ni de sa formulation et de la façon dont tout cela a été avancé.
A l'évidence, la présentation du cas joue un rôle plus que conséquent sur la décision finale. Je considère ce manque de transparence et de sollicitation pour le moins absurde, lorsqu'on souhaite se parer d'impartialité.
Pour en arriver là, vous auriez pu éviter de nous faire perdre tant de temps et assumez pleinement une décision pour le moins contestable et totalement partiale.

Nous comprenons que votre personnel puisse être fort occupé pour se charger de la copie des minutes des débats. Donc, nous vous avons envoyé notre copiste le plus sérieux et fiable, Messire Alex Marque. Il a ordre de patienter et de se mettre à l'ouvrage au plus vite pour vous faciliter la tâche.

Pour la cérémonie du Seigneur Umondel de Virloinval, elle aura lieu au Château de Couches, le 1er juillet. Que vous officiez ou que vous vous fassiez remplacer, peu nous chaut... Du moment que le devoir du Héraut soit tenu et que l'octroi de fief soit officialisé.
Nous attendons donc vos directives éventuelles à ce propos.

Ce n'est pas votre personne qui ne nous convient guère, nous avons même eu l'heur de vous accorder notre amitié.
Votre ingérence cumulée à votre manque de respect à notre égard, irrespect manifesté par votre absence de réponse et ensuite par le délai d'attente pour la décision, sans oublier que vous n'avez même pas jugé utile de nous accorder le droit de parole... Oui tout cela est bien plus dérangeant.

Nous formons le voeu que vous ne nous priverez pas des services de notre copiste favori trop longtemps et que nous aurons enfin droit a plus d'égard de votre part.

Que le Très-haut vous garde et vous conserve raison.

Rédigée et scellée au Château de Couches, le 23ème jour de juin de l'an 1458.

O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Img-031815jxuae
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Ven 16 Juil - 23:14

Theudbald a écrit:Bourgogne rédigea lui-même la missive, comme à son habitude, sans passer par les services du copiste de Couches.

    A Dame Sorane de Voiturienvenir
    Vicomtesse de Couches et Dame de Lavau

    Salutation.

    Je n'apprécie guère que l'on remette en cause mon impartialité. Car c'est cette même impartialité qui m'aura incité à m'opposer à l'anoblissement d'une gueuse indigne de la noblesse, malgré que la suzeraine fut mon amie très estimée.

    La Hérauderie est garante des privilèges de la noblesse, de ses droits et de ses devoirs. Ce ne fut donc point ingérence de ma part. Ne m'invoquez donc point le respect à la noblesse, cette même noblesse qui ne verrait sûrement point d'un bon oeil l'entrée de Breiz au Collège Nobiliaire de Bourgogne. Si vous pensez que je me trompe sur ce dernier point, cela serait aisé de vérifier.

    Vous ne recevrez copie des minutes du débat qui a eu lieu à huis clos en salle des Caducées. Je pourrais déranger Montjoye et vous fournir un édit par lui scellé vous prohibant l'anoblissement de Breiz. Cet édit présenterait en motif légitime l'attitude flagrante et récurrente allant à l'encontre du Vivre Noblement, dont la plus grave entorse est l'usurpation. Sachez aussi que la décision fut prise au regard d'une jurisprudence.

    L'office d'armes sera assuré le premier jour de juillet.

    Recevez mes cordiales salutations.

    Escripte et scellee par mes soins, hui le vingt-troisiesme jour de juin de l'an de grasce mil quatre cent cinquante-huit, en le Palais des Ducs de Bourgogne.

    Bourgogne

Il attendit que l'encre sèche avant de la plier, puis la remit au messager.

Votre maîtresse vous envoie pour être sûre d'avoir réponse, n'est-ce pas ? Question rhétorique n'appelant pas vraiment à une réponse.
Elle a bien fait. Cette missive aurait due être soumise à une certaine coutume pratiquée par l'ancienne Marche.
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Ven 16 Juil - 23:14

Au Héraut de Bourgogne, Messire Theudbald, Seigneur d'Irancy,

Salutation,

La cérémonie de remise de fiefs se tiendra ce jeudi 1er juillet en salle de réception de mon beau Château de Couches.

Je n'ai guère le temps de reprendre cette discussion quant à votre décision partiale, même si vous voir brandir comme argument, une certaine jurisprudence, m'a fait bien sourire. A-t-on jamais vu justice rendue sans que les deux parties ne soient entendues et n'aient la possibilité de se défendre... Alors comment parler ensuite de jurisprudence et utiliser des termes juridiques pour justifier tout simplement une décision totalement arbitraire.
Enfin je n'ai pas dit mon dernier mot sur la question.

En attendant, si vous pouviez me confirmer qui officiera au final au cours de cette cérémonie, vous ou un confrère ? Je donnerais ainsi les instructions adéquates à ma garde.

Que le Très-haut vous garde et vous conserve raison.

Rédigée et scellée au Château de Couches, le 28ème jour de juin de l'an 1458.

O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Img-031815jxuae
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Ven 16 Juil - 23:20

Beatritz a écrit:
De nous, Béatrice de Castelmaure-Frayner, Souveraine de Bolchen, Duchesse du
Nivernais, Comtesse du Lauragais, Vicomtesse de Chastellux & Baudricourt,
Baronne de Chablis & Laignes,

A vous, Sorane de Voiturienvenir, Vicomtesse de Couches,

Salut.

Nous sommes heureuse d'apprendre, comme il nous l'avait assuré lui-même, que notre intendant continuera son office à Chablis. Nous vous remercions de l'attention que vous-même porterez à cela, gage d'un lien nouveau &, espérons-le, durable.

Nous vous remercions de vos prières, concernant l'enfant ; il est né le dixième jour de juin, & nous regrettons de n'avoir pu en informer plus tôt la Bourgogne qui nous est chère ; s'il vous est possible d'informer le collège de la noblesse de ce fait, nous vous en serions reconnaissante, car nous sommes désormais sans heureuse nouvelle de notre représentante & vassale ; dites au collège que le Nivernais & la Souveraineté de Bolchen ont un héritier, portant l'illustre nom de Charlemagne ;

Nous n'avons pu être présente à la cérémonie d'ennoblissement de Messire de Virloinval & nous le regrettons, mais nous étions dans une retraite nécessaire, pour nous relever au mieux de nos couches & reprendre nos responsabilités impériales – car nous avons endossé la charge de responsable de la Hérauderie du Saint-Empire, institution en ruines que nous espérons redresser. Mais quand face à cette charge herculéenne, nous comparons la plaisante douceur de la vie bourguignonne, nous manquons parfois de courage, & sans doute reviendrons-nous quelques semaines en Bourgogne, de peur que notre cœur, trop longtemps éloigné, n'en dépérisse.

Dans l'attente de cet heureux jour, nous vous remercions de vos charmants présents, & vous recommandons à Aristote.

B.d.C.
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Dim 7 Nov - 2:44

A Phylogène,
et au Héraut de Bourgogne.

Je vous souhaite la bonne journée,

Finalement, je crains que nous ayons moins de temps que prévu, le futur mari ayant finalement pu se libérer, le mariage aura lieu le 11 novembre à Besançon.
De coup, la cérémonie d'octroi suivra le surlendemain, en Bourgogne.

Par conséquent, je vous confirme que moi, Sorane de Voiturienvenir, Vicomtesse de Couches, Baronne de Brandon et Dame de Lavau, sous le regard du Très-Haut et de Saint Lazare, je souhaite octroyer le fief de Saint Gervais, fief vassal de Couches, à ma douce et admirable soeur cadette, Yrysbleue de Voiturienvenir.

La cérémonie est prévue pour le 13 novembre, sauf empêchement de votre part. Dans cette éventualité, nous trouverons une autre date.
Elle aura lieu au Château de Couches, dans la salle de réception.*

Avec toute mon amitié et mes remerciements,

Rédigée au Château de Couches, le trentième jour du mois d'octobre de l'an 1458.

O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Sceaup10

Ingeburge a écrit:Et une réponse :

    A Sorane de Voiturienvenir, vicomtesse de Couches, baronne de Brandon, dame de Lavau,
    Salut.




    Vicomtesse,


    Bourgogne se trouvant être de retour aux affaires, il reprend en charge toute la gestion de la hérauderie locale. Ainsi, il s'occupera de la recherche des éléments nécessaires en vue des octrois que vous avez sollicités et supervisera les cérémonies afférantes.
    Néanmoins, je ne manquerai pas de vous fournir vos nouvelles armoiries et la blason brisé destiné à votre soeur dans les jours à venir.


    Pace e bene.

    Phylogène.


    O les jolis futurs vassaux ! Sceauingegueules


_________________
O les jolis futurs vassaux ! Essaiu
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Sorane le Dim 7 Nov - 2:45

Et Alex Marque fut appelé pour prendre note de deux courriers.

A Phylogène,

La bonne journée.

J'ai bien reçu vos magnifiques réalisations, tant pour mon écu que pour celui de ma soeur et je vous en remercie grandement. Votre talent indéniable et votre sens de l'esthétique s'imposent aux regards, même aussi peu exercés que le mien, dans les réalisation que j'ai reçues de votre part.

Au final, ma soeur a opté pour votre dernière proposition et aura donc pour blasonnement familial :
De sinople, à la quintefeuille d'or, surmontée d'un regard d'argent aux pupilles du champ.

Soyez assurée de ma plus grande gratitude pour votre talent et votre obligeance à mon égard.

Que le Très-haut vous garde.

Rédigée et scellée le 6 novembre 1458, au château de Couches.

O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Sceaup10

Et la deuxième :

A Bourgogne,

La bonne journée.

Je vous remercie de votre confirmation et de votre présence à la cérémonie d'octroi qui aura lieu le 13 novembre 1458, au Château de Couches.
Nul besoin de préserver la surprise pour les armes de Saint Gervais.

Je vous serais reconnaissante au contraire de préparer, si cela vous est possible et sans urgence non plus, vous ou Phylogène, son écu reprenant le blason familial brisé et le blason de Saint-Gervais.

Ma soeur a choisi la proposition de brisure faite par Phylogène, qui la représente bien, je dois avouer, à savoir :
De sinople, à la quintefeuille d'or, surmontée d'un regard d'argent aux pupilles du champ.

Avec toute ma reconnaissance,

Que le Très-haut vous garde.

Rédigée et scellée le 6 novembre 1458, au château de Couches.

O les jolis futurs vassaux ! Signat11
O les jolis futurs vassaux ! Sceaup10

Un coursier et l'ordre fut donné des les porter au plus vite.

_________________
O les jolis futurs vassaux ! Essaiu
Sorane
Sorane

Messages : 222
Date d'inscription : 18/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

O les jolis futurs vassaux ! Empty Re: O les jolis futurs vassaux !

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum